« 2002…2022, revoilà les « Lions » ! » (Par Yacine Bâ Sall, DG de l’Institut BDA)

0
537
“Vous nous avez donné des frissons, 90 minutes d’émotion pure. Tout le Sénégal retient son souffle depuis le match Sénégal -Qatar. Une véritable apnée collective : Gagnera ? Gagnera pas ? Les spéculations sont allées bon train. C’était sans compter avec votre dextérité et votre ténacité de Gaïndé. 
 
Tenaces, vous l’avez été durant tout le match, malgré de nombreuses occasions manquées. 
 
Vous ne vous êtes pas découragés et surtout, vous êtes venus à bout du très coriace Estupinan, le sept Équatorien !
 
L’égalisation de l’Equateur a été un grand moment de stress pour tous. Koulibaly nous a délivrés. 
 
Quelle performance ! Vous nous amenez en huitièmes de finale. Vous avez été talentueux durant tout le match. Chacun y est allé de son talent. Superbe Ismaïla Sarr avec ce très joli premier but. Magnifique Iliman Ndiaye avec une belle force de frappe. Un Idrissa Gana égal à lui-même, le milieu défensif dont on ne peut se passer… 
 
Nampalys Mendy, véritable boule d’énergie, Edouard Mendy, très grand comme d’habitude, meilleur gardien de but du monde et last but not the least, notre capitaine Koulibaly, l’homme du match, patron de la défense. 
 
Tous très bons. Intelligents, tactiques et en très bonne forme physique. 
 
Vous êtes littéralement sortis de votre tanière, vous avez rugi, il n’en a pas fallu plus pour effrayer les Equatoriens ,déjà en petite forme. 
 
Ce match vous l’avez gagné à force de travail, de détermination. Vous avez été une équipe tout simplement. Complémentaires, collectifs, disciplinés. Dans l’ensemble, vous avez joué serrés, vous avez été groupés. Vous nous avez administré la preuve qu’il y a les individualités mais qu’il y a aussi et surtout, le groupe. 
 
Disciplinés en méditant les conseils de Maître Aliou Cissé, dont on ne peut pas ne pas saluer la maestria. Ne serait ce que dans la sélection de cette équipe aux profils si différents, aussi bien dans le jeu que dans les physiques. Une belle combinaison en somme. Il a véritablement rendu possible cette victoire. Du travail de professionnel. 
 
Le peuple sénégalais est à féliciter : ferveur des supporters, bel unanimisme dans l’attente de ce match si décisif. 
 
Certes, le football a dépassé le statut de jeu, c’est un art, une industrie. 
 
Nous devons nous inspirer des belles vertus qu’il incarne, notamment celles de solidarité, de travail, d’opiniâtreté et de conquête d’un objectif commun. 
 
Demain, il fera jour. Nous devrons reprendre nos activités laissées en berne aujourd’hui, nous remettre au travail. En attendant le prochain match, pour lequel le rêve est désormais permis. 
 
L’attitude payante pour le prochain match : « fluctuat nec mergitur » (vaciller mais ne pas couler). 
 
Allez les « Lions » ! Grand merci pour ce match mémorable, pour ce moment heureux ! 
 
Le spectacle n’était pas que sur le terrain. Dans les gradins les supporters maquillés ou déguisés en lions, se sont livrés à des chorégraphies savamment orchestrées, nous arrachant des éclats de rire.”
 
Il faut se féliciter du rapport des Sénégalais au football : tifosis sans excès, jamais hooligans.” 

Leave a reply