Angleterre :Le nouveau roi prend le nom de Charles III et fait sa première déclaration officielle

Après l’annonce de la mort de la reine Elizabeth, décédée ce jeudi soir dans sa résidence de Balmoral, le prince Charles, son fils aîné, devient automatiquement le nouveau roi du Royaume-Uni.
0
86

Le nouveau roi Charles a évoqué “un moment de grande tristesse” dans un communiqué jeudi soir, dans une première déclaration après l’annonce du décès de sa mère, la reine Elizabeth II.

“La mort de ma mère adorée, sa Majestée la reine, est un moment de grande tristesse pour moi et tous les membres de ma famille”, écrit-il dans ce communiqué. Il salue une “souveraine chérie et une mère bien aimée”.

La Première ministre britannique Liz Truss a appelé Charles “Sa Majesté Charles III”. “Aujourd’hui, la Couronne passe, comme elle l’a fait pendant plus de mille ans, à notre nouveau monarque, notre nouveau chef d’État, Sa Majesté le roi Charles III”, a déclaré la Première ministre, qui avait été reçue mardi en audience par la reine Elizabeth II.

L’archevêque de Canterbury, chef spirituel de l’Église anglicane, a, lui, affirmé jeudi dans un communiqué joindre ses “prières au roi et à la famille royale” après la mort d’Elizabeth II. “Nous avons perdu la personne dont la loyauté inébranlable, le service et l’humilité nous ont aidés à donner un sens à ce que nous sommes au cours de décennies de changements extraordinaires dans notre monde, notre nation et notre société”, a indiqué l’archevêque.

 

 

 

Un avenir plus compliqué

Monarque la plus célèbre de la planète, la reine Elizabeth II est morte jeudi à 96 ans dans sa résidence écossaise de Balmoral, ouvrant une ère incertaine pour la couronne britannique à laquelle elle avait dédié sa vie. La reine est décédée “paisiblement” jeudi après-midi, a annoncé le Palais de Buckingham. Les drapeaux ont été mis en berne au-dessus du palais et “God Save the Queen” est joué sur la BBC.

Son fils aîné Charles, prince de Galles, va lui succéder à l’âge de 73 ans. Mais l’avenir de la monarchie s’annonce plus compliqué avec Charles, à la popularité bien plus faible. Les Britanniques lui préfèrent le prince William, désormais héritier de la couronne, et son épouse Kate.

Leave a reply