Attaque contre le général Moussa Fall : le président du Collectif pour la défense de l’hôpital Le Dantec envoyé en prison

0
83

Le président du Collectif pour la défense de l’hôpital Aristide Le Dantec, El Hadji Abdoulaye Dione, est en prison. Cet agent administratif de la santé a été placé sous mandat de dépôt hier, mercredi, par le Doyen des juges. Il est poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles, injures et outrages à commandant dans l’exercice de ses fonctions.

D’après Libération, qui donne la nouvelle, El Hadji Abdoulaye Dione paie ses attaques contre le patron de la gendarmerie nationale, le général Moussa Fall, et la police.

 

 

 

 

Le mis en cause avait posté sur les réseaux sociaux une photo de ce dernier accompagnée de la mention «Avis de recherches» et de deux légendes : «Il est capable de tuer pour ses intérêts» et «Délinquant de la République». En plus, selon le même journal, il a publié sur sa page Facebook une liste de 28 personnes suivie du commentaire : «Tous tués par la police sénégalaise», «c’est honteux».

Libération rapporte qu’il a été démasqué grâce à un signalement du commandant de la Légion ouest de la gendarmerie. Celui-ci a conduit à son arrestation par la brigade de recherches de Dakar.

Le journal rapporte que lors de son audition, El Hadji Abdoulaye Dione a reconnu les faits qui lui sont imputés. Mais, selon la même source, il a regretté ses écrits, présenté ses excuses à la police et à la gendarmerie et demandé clémence.

Leave a reply