Benzema, les nouvelles lourdes accusations

Alors que les regards sont désormais tournés vers les huitièmes de finale côté Bleus, la page Benzema n’est toujours pas tournée…
0
93

Dix jours après l’annonce de son forfait pour la Coupe du monde, Karim Benzema n’en continue pas moins de faire parler. Ce week-end, la polémique faisait rage autour de l’ambiance plus légère constatée chez les Bleus depuis le départ du Ballon d’Or. « De l’avis de nombreux témoins, il y a un avant et un après dans la vie de groupe depuis le départ de BenzemaLes plus jeunes ou les plus inexpérimentés, parfois intimidés par le personnage lors de certains rassemblements précédents, donnent l’impression d’être aussi plus libérés », a ainsi écrit L’Equipe, provoquant de vives réactions.

Mais depuis lundi, un autre débat fait rage. Karim Benzema peut-il revenir avecles Bleus durant la compétition. Car vu d’Espagne, l’ancien Lyonnais, victime d’une lésion musculaire à la cuisse droite lors de son retour à l’entraînement à quelques jours du premier match face à l’Australie, serait déjà sur le point de retrouver les terrains d’entraînement du Real. Selon Marca, la blessure de KB9 n’était pas aussi sérieuse que les médecins de l’équipe de France n’ont voulu le dire. Des informations démenties de toutes parts de ce côté-ci des Pyrénées, le retour de Karim Benzema n’étant pas attendu avant plusieurs semaines.

Le médecin Le Gall sur le banc des accusés

Cette polémique n’en est pas moins une nouvelle pierre dans le jardin du docteur Franck Le Gall et de ses équipes. « Les joueurs de l’équipe de France n’avaient déjà aucune confiance dans les protocoles de reprise du médecin Franck Le Gall, ça ne va rien arranger,avait écritRomain Molina. Par exemple pour Maignan, il lui avait demandé des efforts (sauts & co) allant à l’encontre du protocole de reprise fixé par Milan. »

« Je ne suis pas médecin, je n’y connais rien, mais il y a une vraie défiance des joueurs vis-à-vis du staff médical en équipe de France, notamment sur les protocoles de reprise, avait-il renchéri. Ca date depuis des années, et le problème n’a jamais été réglé. »

Lire aussi : Benzema de retour chez les Bleus, l’incroyable scénario ? 

« Je trouve que la gestion a été mauvaise avec lui. C’est un joueur spécial qui requiert une attention spéciale. On n’avait pas spécialement de Benzema pour affronter l’Australie, le Danemark et la Tunisie. C’est un joueur qui te fait franchir un pallier et dont on avait besoin pour les matches à élimination directe, je trouve ça vraiment dommageable », avait abondé Samir Nasri sur le plateau du Canal Football Club, ajoutant: « Il ne fallait pas le pousser. La saison dernière, il a joué près de 60 matches, c’est normal qu’il ressente une certaine fatigue, il a 34 ans donc je pense qu’il ne fallait pas forcément pousser pour ce début de Coupe du monde. »

sports.fr

Leave a reply