Cultivé, homme de lettres… Aliou Sow donne un nouvel élan à la culture

0
822

Le 17 Septembre 2022, Aliou Sow a été nommé ministre de la culture et du patrimoine historique dans le gouvernement Amadou Ba. Un département qu’il conduit merveilleusement au grand bonheur des acteurs de la culture, qui d’ailleurs magnifient son accessibilité, sa disponibilité, sa démarche participative et surtout son soutien inconditionnel et constant à leur endroit. Depuis sa nomination, l’on nous souffle que les artistes ne cessent de défiler quotidiennement au ministère de la culture pour des audiences avec leur tutelle, qui est visiblement est dans une dynamique de fast Track. Aliou Sow s’assigne aussi la mission de dévoiler et de développer toutes les composantes de la culture, pour permettre au Sénégal de répondre dignement présent, à tous les rendez-vous du donner et du recevoir à travers son riche patrimoine historique.

 

 

 

 

Les écrivains aussi se réjouissent des actes déjà posés par le ministre de la culture  qui est d’ailleurs un des leurs.

En effet, le ministre de la Culture et du Patrimoine historique, pour rendre hommage au brillant intellectuel et président de l’Association des écrivains du Sénégal, a institué le Prix Alioune Badara Bèye pour la polyvalence et la persévérance, d’un montant de dix millions.  Ce prix sera décerné aux créateurs de toutes les disciplines artistiques et littéraires qui se sont illustrés.

 

 

Professeur Titulaire des Universités d’Études africaines du CAMES à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Aliou SOW est titulaire d’un doctorat d’État ès-lettres (2013) et d’un doctorat de troisième cycle d’anglais (2006). Journaliste de formation, il est de la 29è promotion du CESTI et ainsi titulaire du Diplôme supérieur de Journalisme (option : télévision / spécialité : économie), d’un Certificat de Maîtrise en Sciences de l’Information et de la Communication du CESTI / UCAD et d’un Master II en science politique (défense, sécurité et paix) de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’UCAD et du Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité (CHEDS) des Armées sénégalaises. Le Professeur Sow a été Haut Conseiller Territorial et Président de la Commission des Études, de la Planification et du Suivi de l’Évaluation des Politiques de Décentralisation, du Développement et de l’Aménagement du Territoire du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) .

 

Sur le plan politique et étatique, Aliou SOW est devenu Député en 2001, Vice-Président du Groupe parlementaire libéral et démocratique (majorité), Premier secrétaire du Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CIP-UEMOA) et Président de la Commission des Affaires étrangères, de l’Union africaine et des Sénégalais de l’Extérieur de l’Assemblée nationale de 2007 à 2008. Ministre de la République pendant une décennie, il a été successivement Ministre de la Jeunesse, de la Jeunesse et de l’Emploi, ministre délégué à l’Intérieur et ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales. Au niveau local, Aliou SOW a occupé les fonctions de Président du Conseil rural (Maire) de Ndiognick et conseiller régional de Kaffrine. Il est Commandeur de l’Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures, de l’Ordre de la Pléiade. Ancien leader du mouvement élève et étudiant, Aliou SOW est le président du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD/Liggeey), un parti politique d’obédience libérale. Il est l’auteur de sept livres et de nombreux articles scientifiques publiés au Sénégal et à l’étranger.

 

 

Par sonparcours

Leave a reply