« Alors autant le football, c’est pour lui. Quand il est champion du monde, en tant qu’ancienne sportive, effectivement je suis contente mais là où je suis la plus fière, c’est l’homme qu’il devient. Le temps n’est pas fini. Il a le temps encore de devenir un homme, mais aujourd’hui je suis fière de lui, forcément », a-t-elle confié.