Mamadou Ndoye, L’éthique personnifiée

0
158

Né le 1er Janvier 1945, Mamadou Ndoye est un leader politique sénégalais doublé de syndicaliste. Il fut secrétaire général de la Ligue démocratique (Ld) de 2013 à sa démission en avril 2017. De 1976-1978 : il a été le secrétaire Général Adjoint du SUDES syndicat qu’il dirigera de 1979 à 1985 en tant que Secrétaire Général. Mamadou Ndoye a joué un rôle important dans la contribution des enseignants aux états généraux de l’éducation tenus en 1981. En 1985, date de création de l’UDEN (Union Démocratique des Enseignants), NDOYE a été porté à la tête de cette organisation et pendant 14 ans. Membre de la ligue démocratique depuis1974, Mamadou Ndoye est acteur de la période de la clandestinité. Il faisait partie des 07 membres du SEP. De 1981 à 1984 , il est Secrétaire Général de la Section (SES) de Dakar. De 1984 à 1990 il est élu commissaire politique de la Région de Dakar ;

Membre du Comité Central de la LD/MPT
Membre du Bureau Politique
Membre du Comité de Rédaction de l’Organe Central de la LD/MPT « FAGARU »
Mamadou Ndoye a été nommé Ministre de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, puis Ministre de l’Education de Base et de la Promotion des Langues Nationales entre 1993 à 1998.
1999 à 2010 il occupe les fonctions de Responsable à la Banque Mondiale de l’initiative Spéciale des Nations Unies pour l’Afrique ; Secrétaire Exécutif de l’ADEA/Association pour le Développement de l’Education en Afrique. NDOYE a fait deux mandats à la tête l’ADEA.

En juillet 2013, Mamadou Ndoye succède à Abdoulaye Bathily à la tête de la Ligue démocratique (LD) à l’issue d’un congrès.
Il démissionne de son poste de secrétaire général de la Ligue démocratique en avril 2017 après avoir été mis en minorité par l`instance de décision de son parti sur la stratégie à adopter pour les législatives de juillet. En effet Ndoye estimait ne plus pouvoir diriger un parti dont il ne partage pas la ligne de conduite car pensant que la LD devait aller à ces élections sous sa propre liste, tandis que la majorité avait opté pour une participation aux côtés de Benno Bokk Yakaar.

La Rédaction

Leave a reply