Pape Alé Niang enfin libre mais…

0
32

Le journaliste d’investigation privé de liberté depuis plus d’un mois vient de bénéficier d’une liberté provisoire, suite à la demande déposée par ses avocats à la fin de son audition dans le fond par le doyen des juges vendredi dernier.  Cependant le directeur de publication de Dakarmatin est placé sous contrôle judiciaire. La libération de Pape Alé Niang va sans doute annuler le boycott des activités gouvernementales annoncé par le Cap pour ce jeudi, dans le cadre du combat pour sa libération.

Leave a reply