PSG, la terrible malédiction

En héritant du Bayern Munich, lundi, lors du tirage au sort de la Ligue des champions, le PSG a confirmé sa déveine dans l’exercice.
0
25

Seulement deuxième de son groupe après s’être fait souffler la pole in extremis par Benfica malgré quatre victoires et deux nuls lors de ses six matches de la phase de poules, le PSG avait des raisons d’être inquiet avant le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions. En premier lieu parce que les probabilités faisaient du Bayern Munich l’adversaire le plus probable. Mais également parce que le club de la capitale semble frappé d’une malédiction lors des tirages au sort de la Ligue des champions.

Lundi, les probabilités se sont en effet vérifiées et le Bayern Munich se dressera donc sur la route du PSG les 14 février et 6 mars prochains. Le géant bavarois rejoint ainsi Chelsea, adversaire des Parisiens en huitièmes de finale en 2015 et 2016, le FC Barcelone (2017 et 2021), le Real Madrid (2018 et 2022) et Manchester United (2019). Le meilleur tirage pour le PSG est intervenu en 2020 lorsque les Rouge et Bleu étaient tombés sur le Borussia Dortmund.

La chance des Citizens

A titre de comparaison, Manchester City a hérité dans le même temps du Dynamo Kiev, de Monaco, de Bâle, de Schalke, de Monchengladbach, du Sporting et cette fois de Leipzig. Une liste à laquelle il faut ajouter le Real Madrid, seul cador affronté par les Citizens en huitièmes de finale. Le PSG a certes souvent dû se contenter de la deuxième place lors de la phase de groupes puisqu’il n’est sorti en tête de son groupe qu’à cinq reprises (2013, 2017 et 2018, 2019 et 2020) en dix ans. Mais la réussite n’a pas été particulièrement au rendez-vous lorsque le club de la capitale a terminé en tête comme en témoignent le PSG-Real de 2018 ou le PSG-Barça de 2021.

Pour sa onzième participation consécutive aux huitièmes de finale, le PSG va affronter pour la huitième fois une équipe du Top 10 européen. Aucun club en Europe ne fait pire. Sur la même période, le Real Madrid et le Bayern Munich n’en ont ainsi rencontré que quatre en huitièmes de finale, le FC Barcelone trois et Manchester City et Liverpool un seul.

Leave a reply