Un protocole d’accord trouvé à l’aéroport de Charleroi: pas de départ ce mercredi, l’activité devrait reprendre dès jeudi

Après deux jours de grève du personnel de sécurité à l'aéroport de Charleroi (BSCA), les syndicats CGSLB, CSC et FGTB sont parvenus à un protocole d'accord avec BSCA Security afin de maintenir l'unité du lot attribué à Security Masters, ont indiqué les syndicats mardi soir dans un communiqué commun. Aucun départ n’aura lieu ce mercredi, l’activité devrait reprendre normalement dès ce jeudi, précisent nos confrères de la Dernière Heure.
0
70

Une rencontre organisée mardi en fin de journée par le ministre wallon des Aéroports Adrien Dolimont entre des responsables de BSCA Security et des responsables syndicaux avait permis de dégager des pistes de solution.

Les syndicalistes sont ensuite revenus auprès de leurs délégués pour leur présenter ces pistes, qui ont été acceptées. « Le lot 1 ne sera pas divisé », indique le communiqué, ce qui signifie que Security Masters reste pour l’instant le seul employeur pour la sécurité à l’aéroport de Charleroi.

Des réflexions sur l’aménage­ment de la sécurité au sein de l’aéroport de Charleroi pourront être entrepri­ses

L’entreprise est chargée des tâches de filtrage des passagers. Ce sont ses agents qui étaient partis en grève lundi et mardi pour dénoncer la décision de BSCA Security de scinder entre deux prestataires le prochain marché de sécurité relatif au filtrage des passagers.

« Tenant compte de la nouvelle infrastructure à l’horizon 2025, assortie au nombre grandissant de passagers, des réflexions sur l’aménagement de la sécurité au sein de l’aéroport de Charleroi pourront être entreprises », ajoute encore le communiqué.

Leave a reply